mercredi 9 mars 2016

Andrée CHEDID. L’Étoffe de l’Univers -2-. Extraits













"Je m’accrochais à des riens, un bruit léger à peine audible, une part de lumière. Je conser­vais chaque miette de bon­heur, j’avalais tout."

°  °  °

"J’avais perdu ma terre
En un jour de vacarme
En un jour de cha­grin et de larmes


[…] J’ai retrouvé ma terre
Je m’y pro­mène sans abri"



Extraits du recueil
L'Etoffe de l'Univers
2010




1 commentaire:

Merci d'utiliser cet espace pour publier vos appréciations.