samedi 5 novembre 2016

Jules RENARD. Journal, 1893, extraits du 5 avril 1893





      Le Journal de Jules Renard est un concentré de traits vifs, acérés, -parfois violents comme c'est le cas à l’encontre d’Edmond Rostand- mais où la cruauté pèche par excès de timidité et tente de cacher une voix plus tendre. N’écrit-il pas «  Quelle manie de dire des mots d’esprit aux gens quand on voudrait les embrasser » ? Ne s’autoflagelle-t-il pas, lui l’immense travailleur, quand il écrit « Le travail pense, la paresse songe. » ?





Liste CAPUS. Vingt livres à emporter dans une île déserte 

1) Candide - Voltaire
2) Le Mariage Forcé. 1/4 de grosses farces - Molière,
3) Le Barbier de Séville. Le Mariage de Figaro - Beaumarchais,
4) Robinson Crusoë - Daniel Defoe,
5) Gulliver - Swift,
6) Histoire Universelle - Bossuet,
7) Les Brigands - Schiller,
8) Falstaff - Shakespeare,
9) Mme Bovary - Flaubert,
10) Eugénie Grandet. Un ménage de garçons - Balzac,
11) Musset,
12) La Légende des Siècles - Hugo,
13) Précis d'histoire contemporaine - Michelet,
14) Un volume de Dumas,
15) Un volume de Labiche, un d'Augier,
16) Traduction de "L'Ecclésiaste" par Ernest Renan,
17) Un volume de Jules Verne,
18) Origine des Espèces - Darwin,
19) (Pas lu, pour la surprise.)
20) Les Fables de La Fontaine.

Jules RENARD
Journal
5 avril 1893


1 commentaire:

  1. Extrait de son Journal, ce conseil malicieux aux jeunes filles de son temps (26 janvier 1903) :
    "Les jeunes filles n'ont pas le droit de tout lire, mais elles peuvent passer leur après-midi, au Jardin d'Acclimatation, à regarder les singes."
    J.

    RépondreSupprimer

Merci d'utiliser cet espace pour publier vos appréciations.