vendredi 3 mars 2017

QUENEAU. Loin de Rueil, extrait






« Que fait ce type ? Rien ne l’indique. Il ne s’arrête devant aucune boutique, il ne se retourne pas sur les femmes, il ne fait pas minh aux chats, kss aux chiens, psst aux taxis, il ne tapote pas les joues des enfants, il n’essaie pas de ne pas marcher sur les interstices du pavage, il ne demande pas son chemin aux flics, il n’entre pas les vespasiennes, il ne traverse pas une rue sans avoir regardé à gauche puis à droite, il n’éternue rote ni ne pète, il ne trébuche pas,  il ne donne pas de mie de pain à petits oiseaux ni à gros pigeons, il n’attend aucun tramway aucun autobus, il ne descend dans aucun bouche de métro, il ne se met pas les doigts dans le nez, il ne balance pas les doigts en marchant, il ne se gratte ni la nuque ni l’anus, il ne sort son mouchoir ni pour s’essuyer le visage ni pour se moucher, il ne sort pas son mouchoir du tout, il ne s’essuie pas le visage, il ne se mouche pas, et ne crache non plus à terre, il ne fume pas, il ne met pas ses mains dans ses poches, il ne jette pas de bouts de papier dans le ruisseau billets d’autobus ou tickets de tramway, il ne boîte pas, il n’a pas de tic ni de soubresauts, il est tellement bien comme il faut être que Jacques se demande comment il pourrait s’y prendre pour atteindre cette perfection pour s’annuler ainsi lorsque le citoyen se précipita sur le sac à main d’une femme et s’enfuit au pas de course. »


Raymond QUENEAU

in Loin de Rueil
1944








R.QUENEAU
Autoportrait 



1 commentaire:

  1. "Ce type" m'épate toujours !
    Et vous donc cher Raymond !

    RépondreSupprimer

Merci d'utiliser cet espace pour publier vos appréciations.